compteur

Partenariat:

La plume d'un être sans ailes...

La plume d'un être sans ailes...

La plume d'un être sans ailes, états d'âmes et textes de Faël Céréwïn

23 janvier 2016

2 ans...

Effectivement cela faisait déjà 2 ans que je n'avais pas mis les pieds par ici.

Je n'ai pas vraiment d'explicaions si ce n'est le fait que je n'avais plus l'adresse du blog.

Des choses ont changés dans mon esprit, je me suis eveillé effectivement fatigué de croire a des chimères j'ai rejoins un groupe renommée: les Anonymous

Qu'est-ce que c'est?

Et bien déjà Anonymous n'ai pas un groupe comme les autres effectivement, nous pouvons décidé d'être Anonymous a tout moment, genre un matin ont se lève et on décide d'être Anonymous.

Anonymous defend les libértés, et par libértés entendez toutes sorte de libérté, libérté d'expression, libérté sur internet, libérté dans la vie, libérté dans la tête.

Ainsi nous combattons toutes sorte de lois liberticide. (qui tue la libérté)

TAFTA, PIPA, ACTA, les Gouvernements, les Banckster, le racisme, l'homophobie.

Tout ceci sont nos combats, vos combats...

Voici une petite vidéo qui explique qui sont les Anonymous:

Anonymous - Comment rejoindre Anonymous ?

Voici ma chaine Youtube Anonymous: https://www.youtube.com/channel/UCdaP7U5I3iWl20VxxE6NO0Q

Merci de votre attention et n'oubliez pas:

Nous sommes Anonymous, nous sommes légion, nous n'oublions pas, nous ne pardonnon pas, comptez sur nous!

 

Posté par Cerewin à 02:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 février 2014

De retour...

Bonjour, bonsoir a tous!

Et oui après 2 ans d'abscence je suis de retour!

J'imagine combient vous devez être impatien de découvrir mes nouveaux textes, je prendrez le temps de les publier.

sinon côté vie, sa va plutôt bien, bientôt mon nouvel appart' et oui, du neuf du beau! Par contre hélas côté famille c'est pas au beau fixe, effectivement mon grand-père agé de 83 ans est atteind d'un cancer de la peau. Il ne lui reste que quelques mois a vivre...

Ainsi est la vie...

Enfin, je reviendrai très prochainement par ici, je suis bien determiné à reprendre ce petit blog.

Amis lecteurs, bonne soirée...

 

Posté par Cerewin à 00:47 - Etats d'âme - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mars 2012

Site du roman.

Voici le site de mon livre "La Prophétie d'Huryaën" entièrement refait a neuf avec des nouveautés venez y faire un tour vous ne serez pas déçu.

http://cerewin.e-monsite.com/#

fael_c10

Posté par Cerewin à 14:54 - La prophétie d'huryaën - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mars 2012

Ulrik Munther!

Voici un jeune chanteur que j'ai découvert récemment, j'adore sa voix j'adore son style! je suis un nouveau Fan! ^^

Voyez par vous même:

 

En duo:

 

 

et sinon:

 

 

 

 

Pour aller plus loin vous pouvez aussi visiter ce site: le forums français d'Ulrik Munther!

http://ulrikmunther.forumgratuit.fr/

Posté par Cerewin à 17:17 - Mon monde en musique - Commentaires [0] - Permalien [#]

de longs mois

Voici plusieurs mois que je n'était revenu par ici. Et bien me revoilà! Des choses ont changé dans ma vie, je suis a nouveaux célibataire! bienvenu aux nouveaux visiteurs.

 

Votre écrivain Faël Céréwïn.

Posté par Cerewin à 17:15 - Etats d'âme - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 novembre 2011

Shy'm Petit Tom

Magnifique chanson qui me fait pensé a petit garçon qui n'as peu eu de chance et qui es prisonnier d'une chambre à l'hôpital, contrain de cotoyer Infirmières et Docteurs...

Je la dédie a tous ses enfants!

 

Posté par Cerewin à 12:42 - Mon monde en musique - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 novembre 2011

Pensée

Voilà quelques jours que je ne peut lui écrire, elle me manque, je la guètte sur FB mais malheureusement elle n'y est jamais, vivement que je retruve l'usage complet de mon téléphone que je puisse lui envoyé quelques textos... Douce nuit princess...

Posté par Cerewin à 23:40 - Etats d'âme - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 novembre 2011

Message perso d'asaliah.

Votre Plume est toujours si douce à mes yeux,

La délicatesse de vos mots enchante les pages,

Saissant l'esprit dans des vapeurs de feu,

Comte, vous échouez les coeurs sur les rivages.

Posté par Cerewin à 17:14 - Les dires d'asaliah. - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 novembre 2011

l'inconnue **Lecteurs avertis**

11516759

L'inconnue.

Alors que la jeune fille aux yeux noisette me fixer de son regard le plus intense, je m'approché à pas de velours vers son être, sans un mot mes mains empreint d'une force inexplicable vinrent dessiner les trais de son fin visage.

Avec une habilité tel que l'on emploi pour peindre un chef-d’œuvre, mes doigts dessinèrent les courbes délicate de sa tendre bouche, avant de remonter pour se réfugier dans les beaux cheveux de l'être inconnue.

Mes lèvres humides et douce s'approchèrent des sienne si près que je pu en sentir la chaleur de son souffle, elle voulu s'en approcher d'avantage mais je m'y refusé pour prolongé le plaisir si ardent qu'elle éprouver.

Elle ferma ses beaux yeux et c'est seulement a cet instant que mes lèvres se déposèrent sur les sienne, la première main encore fourré dans ses fins cheveux, la seconde l'enlaça près de mon corps si fort que mon souffle en était coupé.

Mon baisé sans fin se prolongé sans discontinuité, jamais de ma vie je n’avais éprouvé pareil désir. Etait-elle une succube incarné dans un corps humain pour me rendre a se point esclave de ses lèvres.

Dans la fougue de se baisé, elle en profita pour mordre ma lèvre supérieure et moi la sienne inférieur, ivre de se gout mielleux et délicat ma bouche descendit dans son cou tendis qu'elle en faisait de même.

Je senti sa mâchoire se refermer sur ma chair, je n'éprouvais nul douleur, et je rentré dans son jeu et planta la mienne dans son cou.

La chaleur qui émanée de son corps avait eu raison de mon esprit, je m'abandonné a elle, aussi ardent qu'un feu de cheminée.

Elle ne tarda pas a remonté jusqu'a mon oreille et en mordilla le bout, avant de me chuchoter "j'ai faim de toi" elle repris le mâchouillement si agréable me rendant fou de son corps esclave de sa chair et de sa bouche.

Bientôt nos respirations s'accéléraient, elles devinrent plus courtes et plus forte.

Ma main affamé de son corps la rapprocha encore plus fort, je lui décousu sa robe laissant découvrir l'éclat de son corps a mes yeux intensément amoureux.

Je descendis délicatement mes lèvres le long de son cou, jusqu'a atteindre la base de ses seins, si délicat. Ma langue entama un interminable dense doucement elle parcouru son sein droit jusqu'a la pointe.

La dame en était folle de désir. Sèchement elle arracha les boutons de ma chemise laissant apparaitre mon torse. "Prend-moi" me répété-elle incendié de plaisir.

Je la poussa contre les rideaux couleur bordeaux ornée de délicat dessins dorées, la demoiselle en était surprise, la puissance de cet élan l'avait rendu encore plus excitée.

De ses mains délicates elle détacha la ceinture qui retenait mon Jean couleur bleu-nuit, celui-ci glissa le long de mes jambes. "maintenant" me fit-elle d'un soupir ardent de désir.

Elle agrippa les rideaux d’une telle force qu'elle en fit tomber la barre qui le soutenait. De mes mouvements fluides et intense elle en agrippa a présent mon dos et y planta ses ongle fraichement limée, je n'éprouvai encore nul douleur, seulement se désir toujours croissant.

La dame a cheval sur mon corps entrepris d'accélérer le mouvement, aussi intense soit-il j'en poursuivi le rythme.

De la puissance des gestes je basculai sur le lit qui agrémenté cette somptueuse pièce, je n’avais pourtant nullement vue ce meuble. La demoiselle était sur mon corps a présent toujours folle de désir ses gémissements plus intenses j'entrepris de la retournée dans un geste brusque pour me retrouvé sur son corps contemplant ses seins pointu et si bien dessinée.

Elle me roula sur la droite, nous tombâmes du lit sur ce tapis si doux, elle en ria mais repris immédiatement son rythme soutenue.

Quelle nuit mémorable dans cette étrange demeure...

Faël Céréwïn.

 

 

Posté par Cerewin à 22:04 - Lecteurs Avertis - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 novembre 2011

Descriptif

Descriptif.

L’amour est un plaisir que nul ne peut atteindre sans avoir payé de sa personne. Il est aussi des sacrifices qui doivent être accomplis par les deux aimants. Il n’est jamais à sens unique, il doit être échangé à part égale.

L’amour est partage, nous nous devons de respecter l’individu que nous aimons. Il est tendresse, car la douceur de ce mot est tellement rare qu’il doit être appliqué à la perfection. Il est aussi un art, qui doit se travailler au fur et a mesure de sa vie.

L’amour est aussi réconfort et difficultés que l’un doit combattre au coté de l’autre, Il est aussi solide que le roc et ne doit jamais se rompre sans une raison bien réfléchis. Il est soudé et doit être entretenu chaque fois qu’il en est possible.

L'amour est une histoire, écrite à l'ancre rouge car elle peut parfois faire couler le sang. Une plume doit être utilisée parce que l'amour c'est la délicatesse. Les pages doivent être en satin car l'amour c'est aussi la douceur. Et il ne devrait jamais il y avoir de fin...

Faël Céréwïn.

Posté par Cerewin à 22:37 - Ecrire sans rimes - Commentaires [1] - Permalien [#]